07 mars 2017

5 toiles de "Ghost Dance#2" à Aspen (Colorado)

 


Bonjour,

5 des toiles de la série "Ghost Dance#2" ont trouvé place dans la galerie "CHACHA Gallery" à Aspen dans le Colorado (USA)

Voici quelques images de l'accrochage actuel:

 

ac asp IMG_1621

ac asp IMG_1623

Ac ASP IMG_1624

ac asp IMG_1627

« Ghost Dance » est une série de toiles qui met en scène des silhouettes fantomatiques représentant les êtres dont chacun de nous essaie obstinément de se débarrasser, soit par arrachement, soit par effacement. Aucune des deux solutions ne pouvant réellement aboutir, ces fantômes prennent dans la toile une matérialité inattendue et rompent l'alignement vertical des traces de nos souvenirs estompés autant qu'il est possible (les couleurs sont issues de la terre et mêlées au blanc, couleur des fantômes...).

Il s'agit en effet, sur un fond de souvenirs suffisamment vagues et dans des couleurs liées à la nostalgie, de faire apparaître ce que l'on s'acharne le plus souvent à faire disparaître soit par arrachement, soit par effacement : les fantômes de sa vie.

On remarque alors, que plus on essaie d'effacer les silhouettes, plus celles-ci sont présentes et que celles qui ont été arrachées à la toile, si elles n'ont plus de matérialité, n'en restent pas moins subtilement visibles.

Il s'agit donc d'un aller-retour entre présence et absence, mais aussi entre apparition et disparition. N_VR

 

« Ghost Dance » is a series of canvases which stage ghostly silhouettes that represent the beings that each of us try to get rid of either by ripping them away or by erasing them from our every day lives. None of these two solutions can truly work and these ghosts take on an unexpected material aspect within the canvas, destroying the vertical lining of our memory traces, toned down as much as possible (the colors come out from the earth mixed with white, the color of ghosts…).

 

Placed against a background of sufficiently vague memories and colors linked to nostalgia, the aim here is to make appear what we constantly attempt to make disappear by either ripping them away or by erasing them : the ghosts of one’s life.

 

We then notice that, the more we try to erase these silhouettes, the more they’re present and that those which have been ripped from the canvas if they’re no longer material, remain sufficiently visible.

 

We therefore witness a back and forth trajectory between presence and absence, but also appearance and disappearance. For something to appear, a ghost for example, there has to be a disappearance beforehand.

Jean Baudrillard used to say that behind most images something disappears. He also used to say that we erased the absence of the world (too) realistic and which surrounds us…

« Ghost dance » tries to rehabilitate the absence just like a presence.N_VR

 

 

N_VR GD 2

 

 

Natalie Victor-Retali

View all Natalie Victor-Retali artworks from current and past exhibitions at Cha Cha Gallery. Contact the gallery to buy or sell artworks by Natalie Victor-Retali

http://www.artnet.com

 NB: les références à la psychanalyse transgénérationnelles sont explicites dans mon dossier de presse: "Aïe! Mes Aïeux" d'Anne Ancelin Schützenberg y est abondamment cité.

NB2: "Ghost dance" est également le nom d'un mouvement religieux amérindien dont le  massacre de "Wounded Knee"a constitué le point d'orgue, si la référnece était fortuite à l'origine, il est particulièrement intéressant que ces "fantômes" soient exposés dans le Colorado, lieu du massacre de "Sand Creek"...