09 février 2013

"QUELQUE CHOSE rOUGE"

 

N_VR LEI457bis

"QUELQUE CHOSE rOUGE"

suite photographique de N_VR

a été exposée au Hang'Art à Marseille(13)

du 19 au 28 février 2013.

 Puis à la Bourse du Travail d'Arles(13) du 5 au 15 mars 2013

Ainsi qu'à la Bourse du travail de Bordeaux(33) en Janvier 2012 et par la commune de La Brigue(06) en août 2012

 

QUELQUE CHOSE rOUGE

suite photographique de N_VR

 La couleur rouge revêt pour chacun une symbolique particulière issue de la symbolique collective : couleur de la joie en Chine, du « beau » en Russie (Krasnoï), du sang, de la vie, mais aussi de la blessure, de la luxure ou de la révolte...

Controversée, détestée, adulée aucune couleur ne nous est plus familière ni plus étrangère.

C'est de cette inquiétante étrangeté, de cette familiarité douce-amère que la photographe s'est emparée pour renvoyer chacun à ses propres représentations symboliques de cette couleur, représentations qui ont beaucoup évolué lors des dernières décennies.

Pour cela, un travail de sédimentation s'est opéré durant plus de 5 années permettant de laisser affleurer représentations personnelles et émotions liées au rouge sans jamais en verrouiller le sens; puis un travail d'analyse a abouti à une sélection d'images permettant à chacun de mettre en action sa propre représentation du rouge et de la faire évoluer selon son histoire personnelle.

 La référence au texte de Jacques Roubaud Quelque chose noir; renvoie à la notion de présence-absence fort pertinente pour cette couleur très présente dans notre univers visuel mais dont la perception particulière est intimement liée à notre univers mental.

                                                                                                                             N_VR

 


10 janvier 2012

DESAPPARENCES

 

 

 

1FL20bis

L'exposition "Désapparences" de

Natalie VICTOR-RETALI a été présentée du 14/06/08 au 15/07/08 par la galerie "Art et Société" à Paris(75004)(19, rue Pont Louis Philippe ,Paris 4°)et du 6/10/08 au 6/11/08 au centre social et culturel Paul Bert à Bordeaux(33).

En mars 2009, "Désapparences" a été présentée à la galerie DéKaPé de Grenade (31).Puis à Arles du 7 au 12 juillet durant les RIP 2009. Et au Hang'Art à Marseille avec le soutien de la Ville de Marseille (Label"Marseille 2013" )du 7 au 16 janvier 2010 (lien avec LCM entretien du 12.01.2010 sur l'exposition:http://www.lachainemarseille.fr/fr/videos/id-139367-lcm-plus)

La dernière présentation  de "Désapparences" a eu lieu durant tout le mois de  février 2010 au cercle d'Art de Tolède 

Circulo de Arte de Toledo, pza San Vicente N°2-Toledo- Espana-

Febrero de 2010-11h/21h todos los dias(925.25.66.53).

 

Désapparences,

série  Photographique de Natalie Victor-Retali

 

Le monde, aujourd'hui, brille. La dure surface des choses en témoigne. Tout est lisse mais glacé.

Parfois, pourtant, une vitre un peu moins propre rend le regard plus flou. Où se trouve aujourd'hui l'endroit où l'envers surgit?

Comment bascule-t-on d'un monde à l'autre?

La traversée des apparences est cet itinéraire intérieur dont les méandres mènent à la partie cachée du monde.

Quelque chose de sacré s'y attache.

La "désapparence" autorise ce basculement .La disparition du monde des apparencespermet de rejoindre l'insoupçonné qui affleure à la surface des choses. Tous les points de passage supposent une diffraction de l'image et toute traversée résulte d'un instant d'inattention du monde. Celui-ci se défait ainsi de ceux qui ne se reflètent pas en lui, qui n'acceptent pas de regarder la surface et de s'en abreuver paisiblement, qui ne sont pasréductibles au reflet du monde.

Ceux-là "désapparaissent" au monde et s'aperçoivent enfin d'eux-mêmes."

N_VR

 

La exposicion:"Désapariencias" deja entrever puntos de paso entre nuestro mundo moderno, liso y consumidor y "otro lado" del mundo donde el tiempo queda suspendido, donde no se coge a la pequena Alice cuando desobedece. Un mundo donde uno puede desapparecer y al mismo tiempo se va conociendo a si mismo y a su Humanidad.N_VR

03 avril 2010

L'HUIS

 

 

 

 

 

 

I20"Des Villes et des Portes"  exposition avec des peintures et dessins de Patrick Vallot a eu lieu du 13 Décembre au 10 janvier 2009 à la galerie Caroline SERERO: 66, rue Grignan 13001 MARSEILLE.    

En Mars 2009, "L'HUIS"  a été exposée dans le cadre de "Créativité au féminin" à La Teste De Buch (33) organisé par l'association "Femmes Solidaires"avec le soutien du Conseil Général de Gironde et de la Ville de La Teste de Buch.

En juillet 2009, "l'Huis" a été exposée par la Mairie de Ste Foy La Grande (33).


L'HUIS

Série photographique de Natalie Victor-retali

"Une porte doit être ouverte ou fermée", voire…

Les fenêtres de Baudelaire ne portent au rêve qu'une fois fermées,

les portes rassemblées ici incitent le passant à les franchir en rêve.

Toute porte ouverte donne à voir et permet un mélange des espaces,

une porte fermée donne à rêver et construit un "Espace du dedans"

cher à Michaux où se réfugient souvent poètes et enfants.

Une porte ouverte donne ce qu'elle a sans plus,

une porte fermée est un espoir d'autres mondes.

Le parti pris photographique est ici celui d'un cadrage

qui tout à la fois isole et prolonge l'huis.

Celui-ci n'est d'ailleurs pas repéré pour sa beauté architecturale

mais pour sa simplicité d'utilité publique.

Le cadre embrasse alors les murs environnants et les traces intempestives du temps,

comme il le ferait du portrait d'un être humain.

Une porte comme un cœur qui bat, un huis aussi clos et riche de promesses

que le poing fermé d'un enfant endormi.

                                                                                                                                  N_VR