13 mai 2014

CHAI#14 à AMBARES

Le CHAI des ARTS a choisi pour sa 14° édition d'exposer quelques-unes de mes photos, ce sera l'occasion de revoir des images issues d'expositions plus anciennes, mais aussi, en avant première, quelques images d'Urban Ghosts...Cette exposition aura lieu au Chai des Arts le 31mai à 18h (vernissage) et le 1er juin à 16h(décrochage) au 46, rue Pasteur 33440 Ambarès et Lagrave.

Chai#14


09 février 2013

"QUELQUE CHOSE rOUGE"

 

N_VR LEI457bis

"QUELQUE CHOSE rOUGE"

suite photographique de N_VR

a été exposée au Hang'Art à Marseille(13)

du 19 au 28 février 2013.

 Puis à la Bourse du Travail d'Arles(13) du 5 au 15 mars 2013

Ainsi qu'à la Bourse du travail de Bordeaux(33) en Janvier 2012 et par la commune de La Brigue(06) en août 2012

 

QUELQUE CHOSE rOUGE

suite photographique de N_VR

 La couleur rouge revêt pour chacun une symbolique particulière issue de la symbolique collective : couleur de la joie en Chine, du « beau » en Russie (Krasnoï), du sang, de la vie, mais aussi de la blessure, de la luxure ou de la révolte...

Controversée, détestée, adulée aucune couleur ne nous est plus familière ni plus étrangère.

C'est de cette inquiétante étrangeté, de cette familiarité douce-amère que la photographe s'est emparée pour renvoyer chacun à ses propres représentations symboliques de cette couleur, représentations qui ont beaucoup évolué lors des dernières décennies.

Pour cela, un travail de sédimentation s'est opéré durant plus de 5 années permettant de laisser affleurer représentations personnelles et émotions liées au rouge sans jamais en verrouiller le sens; puis un travail d'analyse a abouti à une sélection d'images permettant à chacun de mettre en action sa propre représentation du rouge et de la faire évoluer selon son histoire personnelle.

 La référence au texte de Jacques Roubaud Quelque chose noir; renvoie à la notion de présence-absence fort pertinente pour cette couleur très présente dans notre univers visuel mais dont la perception particulière est intimement liée à notre univers mental.

                                                                                                                             N_VR

 

19 février 2012

"8 femmes, portraits" au Réseau Paul Bert (BX) du 3 au 18 mars 2012

IE0bisDans le cadre du Forum:

"Les Femmes pour changer de société?"

qui se tiendra du 3 au 18 mars entre Bordeaux, Bègles et Lormont,

le Réseau Paul Bert (2, rue Paul Bert 33000 Bordeaux) recevra 4 expositions dénommées"Crossing roads"

 parmi lesquelles figurera mon exposition:

"8 femmes, portraits"Le vernissage a eu lieu le samedi 3 mars de 15h à 18h.

plus d'info sur: www.changerdesociete.org 

N_VR

L'Exposition "Huit Femmes, portraits." a été présentée pour la première fois  à la Mairie de Ste Foy La Grande (33) du 7 au 15 mars 2008  à l'occasion de l'exposition "8 mars, 8 femmes"; puis à Bordeaux les 18 et 19 Avril 2008 à la Salle Marcel Paul (rue Judaïque) pour les 20 ans de l'Ormée ;et à la maison des Femmes (cours Alsace Lorraine)dans le cadre de la conférence-débat sur les origines du 8 mars du 24 avril au 23 mai 2008.En mars 2009, "8 Femmes, Portraits" a été exposée à la bibliothèque de Bègles (33) avec le soutien de la ville de Bègles et du CREAC.

Huit Femmes, portraits

Série photographique de Natalie Victor-Retali/N_VR

Aborder, explorer, sa propre singularité est un travail sur le monde, c'est une forme de résistance aux amalgames, à la confusion qui règnent autour de nous. Pouvoir dire "voici ce que je suis", permet à l'autre de s'opposer, de s'affirmer et à chacun d'avancer un peu sur ce chemin de découverte. Se "découvrir" est l'une des difficultés de ce parcours: pour approcher l'autre, il faut laisser l'autre s'approcher, sinon c'est de l'observation et c'est différent.

La série de portraits présentée ici est ma première série de portraits; des femmes uniquement. M'est-il plus facile de les approcher? Sans doute. Des femmes qui chacune dans leur singularité deviennent des figures de résistances comme par définition. Car toute oppression ne pèse-t-elle pas plus lourd sur les femmes, toujours? Alors, elles sont là et parce qu'elles sont là, le monde espère.

  N_VR